n631530523_269578_2022Josafat Gonzales (Monterrey, Mexique) nous donne un très bel exemple de ce qui sera désormais possible pour les amputés fémoraux bilatéraux grâce aux progrès techniques de l'appareillage et au C Leg en particulier.

Jusqu'à présent les amputés fémoraux bilatéraux étaient généralement condamnés au fauteuil et rares étaient ceux qui parvenaient à marcher même avec l'aide de cannes anglaises. Et dans ce cas, la stabilité et la sécurité étaient plus que précaires et la marche représentait une épreuve d'effort que peu renouvelaient une fois l'"exploit" réalisé.

Josafat a été victime d'un accident de train en Italie pendant l'été 2005. Les blessures très graves ont entraîné une amputation des deux jambes au niveau fémoral. Au prix d'une n631530523_379609_2829longue rééducation, pendant laquelle il a fait la connaissance notamment de Cameron Clapp, Josafat a repris la marche d'abord avec aide puis seul et maintenant la course. Il marche et descend les escaliers grâce à deux C Leg. Il n'utilise jamais de fauteuil roulant. Il court grâce à des genoux 3r96 et avec des lames de type C Sprint.

n631530523_269340_144Son exemple, comme celui de Cameron et de quelques autres est très encourageant. Certes, celà n'est pas possible pour tous car celui nécessite un excellent état général et un entraînement physique régulier. Nous avons vu au fil des années les amputés bifémoraux se lever grâce à des prothèses et des béquilles, puis marcher et laisser les béquilles et maintenant, grâce au C Leg notamment descendre les escaliers ...

Josafat vous montre par certaines vidéos comment il a commencé à courir et surtout comme se passe pour lui une journée ordinaire : sans fauteuil et sans cannes anglaises et au prix de quelques chutes sans gravité ...

Si vous aussi vous avez laissé tomber le fauteuil, n'hésitez pas à nous en faire part pour partager votre expérience et en encourager d'autres à vous suivre. On doit constater que les genoux à microprocesseurs actuels ou à venir ont permis ce grand progrès qui doit rendre l'espoir à de plus en plus d'amputés.

Pour en savoir plus :